En juin, les TUAC célèbrent le Mois national de l’histoire autochtone

le Mois national de l’histoire autochtone

En 2009, le mois de juin a été déclaré Mois national de l’histoire autochtone au Canada à la suite de l’adoption d’une motion unanime à la Chambre des communes.

Le Mois national de l’histoire autochtone nous offre un temps de réflexion pour honorer la culture, les traditions et les contributions des autochtones à la société. C’est l’occasion pour nous de constater, de célébrer et de reconnaître les sacrifices, la force, les réalisations et l’avenir des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada.

Cela ne peut se faire sans reconnaître que l’histoire du Canada a été entachée par un héritage de racisme et de colonialisme.

Des générations d’assimilation et de ségrégation, ainsi que des politiques racistes et coloniales, ont conduit au déplacement des peuples autochtones de leurs terres vers des réserves ou des colonies. En conséquence, les pratiques culturelles, les langues et la spiritualité distinctes des peuples autochtones ont été historiquement proscrites, interdites ou éliminées.

En célébrant le Mois national de l’histoire autochtone, nous nous rappelons ce passé douloureux pour reconnaître que les principes de la réconciliation sont une voie d’avenir. Cette voie exige notre engagement le plus profond pour faire participer, écouter et tirer des enseignements de nos membres autochtones des TUAC, de leurs familles et de leurs communautés.

Au cours du mois de juin, nous accordons une attention particulière à deux journées importantes.

La première est le 11 juin, la Journée nationale de la réconciliation. À cette date, en 2008, le gouvernement fédéral a présenté des excuses publiques pour la création du système des pensionnats indiens. Dans le cadre de ce système, plus de 150 000 enfants autochtones ont été arrachés à leur foyer et soumis à de graves abus à l’école. Malheureusement, le dernier pensionnat n’a été fermé qu’en 1996.

Une autre journée importante est le 21 juin, la Journée nationale des peuples autochtones, qui coïncide avec le solstice d’été. En ce jour, nous célébrons le patrimoine unique, les diverses cultures et les contributions importantes des peuples autochtones au Canada.

Prendre position en solidarité avec les peuples autochtones, c’est soutenir une position ferme contre la violence coloniale pendant et après le mois de juin. En ce Mois national de l’histoire autochtone, engageons-nous à nouveau à travailler à la réconciliation et à construire un avenir fondé sur l’équité, la justice sociale et l’inclusion pour tous les peuples autochtones au Canada.